FAQ & WASTE Chapitre 5 storyboard – AUDIO FR


Salut à tous c’est manga tengu,

Aujourd’hui je vais répondre à une question qui revient souvent et qui m’a donc étée posée à nouveau récemment par Embry-0 Dead via Disqus. La question est là suivante : “Quelles sont tes influences pour l’univers de WASTE ?”
Mais tout d’abord je vais expliquer ce qui se passe en arrière plan dans la vidéo.

Dans cette vidéo je vais vous montrer la mise en place du storyboard pour le chapitre 5 de WASTE.
J’ai tout d’abord esquissé des vignettes au format libre en écrivant les textes à main levée car j’imagine d’abord l’action comme un film, avec des images qui se suivent les unes après les autres. Cette phase d’esquisse est vraiment sommaire, les images changent souvent et sont rarement compréhensibles par beaucoup de monde donc je vous ai passé cette phase. La composition de ces images pour donner des pages à proprement parler, n’arrive que dans un second tour, qui est celui que je diffuse actuellement dans cette vidéo.

Ici l’idée c’est donc d’obtenir des pages en imbriquant les vignettes. Mais ça reste grossier, avec l’avancement de la production du chapitre, les choses vont certainement changer. Je vais avoir envie d e voir telle vignette clôturer telle page, telle autre vignette prendre toute la largeur de la page etc…
Comme pour n’importe quel projet, je commence gros et j’affine ensuite. Là j’ai déjà une idée du nombre de pages que le chapitre va prendre.

Revenons en à la question d’Embry-0 Dead, à savoir : “quelles sont tes influences pour WASTE”
Il faut d’abord savoir que j’ai un penchant naturel pour le trash. La première chose que j’ai appris à dessiner c’est les punks de Hokuto No Ken quand j’étais à peine à la maternelle. Mon grand frère qui était plus éveillé et qui regardait le dessin animé à la télé m’avait lancé un jour “tu veux que j’t’apprenne à dessiner des punks ?” Et voilà j’ai pris ma voie. (Je n’ai aucun souvenir de l’animé Hokuto No Ken, mais on m’a dit que c’était une daube astronomique).
Je ne suis pas un minimaliste, ni dans le geste, ni dans le goût.
Je m’explique: Au niveau du geste, quand je dessine, j’aime faire mes trais en plusieurs fois, j’aime qu’ils aient l’air travaillés, fournis voire même sales, Je ne suis pas du genre minimaliste à dessiner un visage en 3 traits etc…
Je pense que ça vient de mon goût prononcé pour le crayonné et le croquis. J’aime travailler mon dessin, et je m’exprime avec des lignes. Donc plus je met d’énergie dans un dessin et plus je met de lignes.
Ensuite il y a le goût…Si je devais dessiner un escalier, je ne dessinerais pas le bel escalier du château Disney. Je dessinerais un vieil escalier en béton, fissuré et moisi avec des tâches, des trous etc…pourquoi ? C’est totalement personnel. Là c’est vraiment les goûts et les couleurs. Certains aiment le bleu, d’autres le rouge et chacun se trouve des raisons d’avoir les goûts qu’il a.

Maintenant que vous savez que je penche naturellement vers le trash, passons le coeur de la question: mes influences.
Quand on est très porté sur un sujet, inconsciemment on engrange une bibliothèque d’informations autour de ce sujet. Si bien qu’il n’y a pas forcément de déclic précis. Mais je sais que l’univers d’Hokuto No Ken est à la base de ma vision d’un monde post nucléaire. Celui de Gunnm m’a beaucoup impressionné, mais je ne pense pas aller dans le même sens. Akira m’a marqué, les décors sont vraiment étourdissants. Blame! m’a semblé très proche de ce que j’ai longtemps voulu faire, mais à l’époque où le manga sortait je n’avais pas d’argent de poche.

Je dis ça, j’en ai certainement oublié plein, et je n’ai parlé que de manga. Mais je pense que ça donne déjà une bonne idée.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les envoyer, ça fera de la matière pour les prochaines vidéos ! D’ailleurs le making of des planches finies pour le chapitre 5 va bientôt commencer.
Voilà, nous sommes arrivés à la fin de cet article, comme d’habitude n’hésitez pas à vous abonner, partager, liker etc…ça permet de faire grandir ce projet de manga indé.

Merci et à bientôt !